Il est clair que la stigmatisation liée au CBD disparaît, bien que lentement. Non seulement les gens se rendent compte de la différence entre le chanvre et la marijuana, mais le point de vue a changé. L’intérêt s’est déplacé vers le potentiel thérapeutique des cannabinoïdes et ce qu’ils peuvent faire pour les maladies mentales et physiques. Si vous pensez que le CBD peut vous aider d’une manière ou d’une autre, ne laissez pas passer l’occasion simplement parce que vous n’en avez pas parlé à votre médecin.

N’oubliez pas qu’il n’appartient pas à un médecin de juger ou de critiquer votre point de vue sur les traitements alternatifs. Les médecins sont là pour vous aider à traiter et à gérer les maladies que vous pouvez avoir, ainsi que pour vous donner des conseils et des orientations. Votre médecin dispose de l’ensemble de vos antécédents médicaux et, à ce titre, il est très bien placé pour vous dire si vous devez ou non consommer du CBD. En tant que composé émergent, il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas sur ce cannabinoïde, et votre médecin peut vous dire quelque chose que vous n’avez pas encore envisagé.

Il est essentiel de faire quelques recherches avant de parler du CBD à votre médecin

parler du CBD 1Notre connaissance du CBD s’accroît de jour en jour, et nous sommes donc en mesure de comprendre de mieux en mieux les effets thérapeutiques que ce composé peut avoir. Avant d’aborder le sujet avec votre médecin, déterminez ce que vous souhaitez obtenir avec le CBD et quelles recherches, le cas échéant, soutiennent cet objectif. Vous pouvez passer à l’étape suivante : découvrir les produits à base de CBD disponibles sur le marché.

Le CBD peut être consommé de plusieurs façons différentes, et chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients. Les liquides à vaper au CBD peuvent être inhalés, tandis que les gouttes de CBD sont généralement prises plusieurs fois par jour ou sous la langue. Vous pouvez également ajouter des teintures de CBD à des boissons ou des aliments, et certains produits à base de CBD contiennent des composants supplémentaires, tels que des liposomes, des vitamines et des minéraux.

Il serait impossible de couvrir les bienfaits du CBD ainsi que ses inconvénients dans cet article, mais sur le site Web de Cibdol, vous trouverez de nombreux articles et des descriptions détaillées des produits qui traitent des principaux avantages de chaque type de produit.

Il est impératif que vous vérifiiez le statut légal du CBD

Avec une idée de la raison pour laquelle vous voulez consommer du CBD et du produit idéal pour cela, il est temps de vérifier le statut légal du composé dans votre pays. Dans la plupart des cas, l’achat et la consommation de CBD dérivé du chanvre commercial sont légaux. Si vous vivez dans une région où le cannabis médical ou récréatif est accepté, assurez-vous de vérifier la provenance des produits CBD avant de confirmer un achat.

Il est très courant pour les gens et les médecins de supposer que par CBD vous voulez dire marijuana médicale. Ce n’est pas le cas, car les huiles de CBD dérivées du chanvre de bonne qualité ne contiennent que des traces de THC. Outre les avantages de l’effet d’entourage, le CBD produit selon ces normes n’est pas limité de la même manière que tout produit dérivé du cannabis. Combien de temps le cbd reste dans l urine ? la réponse sur notre site.

Des interactions médicamenteuses sont possibles avec le CBD

parler du CBDLorsque le CBD est consommé, avant de pouvoir être décomposé par les enzymes du foie pour atteindre la circulation sanguine, il doit d’abord passer par le système digestif. Cette interaction n’a rien d’inhabituel, car c’est ainsi que le corps traite la plupart des médicaments. Cependant, il existe également la possibilité d’une interaction entre le CBD et les médicaments, en raison de la façon dont le CBD influence l’enzyme cytochrome P450 dans le foie.

Le CBD peut inhiber cette enzyme, ce qui ralentit la vitesse à laquelle les autres composés sont décomposés et leur permet de rester plus longtemps dans votre système. Cela peut entraîner des effets secondaires indésirables et doit être l’un des points clés à discuter avec votre médecin.

Bien que plusieurs interactions entre médicaments et CBD aient été observées, il est impossible de savoir si le médicament que vous prenez interagira avec le CBD. Dans certains cas, l’abaissement du métabolisme n’entraîne pas de problèmes graves, mais votre médecin est le seul à pouvoir vous donner une réponse définitive. Il se peut donc que, pendant la prise de CBD, votre médecin demande des analyses de sang supplémentaires pour vérifier que les niveaux de certaines substances sont corrects.

N’ayez pas peur de demander un deuxième avis

Le principal problème avec le CBD est que la recherche en est encore à ses débuts et qu’il peut y avoir un manque de connaissances parmi les médecins. Cela ne signifie pas qu’en demandant un deuxième avis, vous considérez votre médecin comme incompétent, mais les revues médicales ne sont pas d’une lecture facile à comprendre et il serait irréaliste d’attendre de tous les médecins qu’ils soient au courant des développements liés au CBD. Il se peut qu’un autre médecin ou thérapeute soit plus compétent en matière de CBD et puisse vous donner une réponse plus complète.

Avant, pendant et après votre rendez-vous, la chose la plus importante à retenir est qu’il n’y a rien de mal à poser des questions sur le DBC. Les recherches sur ce composé semblent favorables et pourraient être bénéfiques pour votre santé. Assurez-vous simplement que vous êtes sûr de ce que vous voulez obtenir avec le CBD, et suivez les conseils de votre médecin. D’un point de vue médical, c’est lui qui vous connaît le mieux et il devrait toujours être le premier point de contact si vous avez des doutes ou des questions sur la CBD.