Virilité et sport

Virilité et sport

Le sport fascine et passionne. Le sport créé un engouement comme jamais auparavant, soulève des foules, ranime des passions, réunit et rassemble presque plus que la musique, permet le multiculturalisme, bref, le sport peut être parfois magnifique, porteur de nombreuses valeurs. De plus, le sport a été une des seules choses qui a transcendé les générations et les époques à travers l’histoire, avec la prostitution, la compétition est l’une des valeurs les plus anciennes, et qui perdure le plus. Mais le sport porte aussi quelque chose de clivant, une valeure assez impure, une valeure revendiquée par tous, et par dessus tout contestée par une grande partie de la société, c’est la notion de la virilité. La virilité est inhérente au sport, mais pourquoi ? et surtout, d’où vient elle ? enfin, quelles sont les critiques émises à son égard ?

La virilité est une valeure inhérente au sport. Prenons l’exemple des sports grecs, car c’est l’exemple le plus pur de sport. En effet, les grecs, et par extension les romains, durant l’empire, idolâtrent les lutteurs, les grands, les gladiateurs, les hommes bourrés de muscles, forts et vaillants qui combattaient au péril de leur vie. Ceux qui mènent une vie de danger ont toujours été mis en avant dans le sport. Les sportifs sont par essence la représentation la plus pure de la virilité

Et cette notion de virilité vient d’une époque où la survie de quelqu’un était approximative. En effet, dans une époque où l’espérance de vie ne dépasse pas la trentaine, où des simples rhumes peuvent tuer, un homme musclé et vaillant est alors un homme qui survit, et qui a les plus grandes chances de s’en sortir. La virilité est alors une clé de la vie, elle est essentielle à l’être humain, qui alors est presque animale. La virilité s’est renforcée durant tout le moyen âge, où les guerres, les famines, les tragédies s’enchaînent, où l’obscurantisme religieux mène à l’inquisition. Alors, il faut être fort pour s’en sortir, il faut être viril.

Mais aujourd’hui, dans une société développée, dans une société civilisée, la virilité est remise en question. Les sportifs ne sont plus autant adulés qu’auparavant, et ceux qui n’ont pas le corps parfait, l’élégance la plus pure sont alors parfois préférés. Prenons l’exemple de Higuain, ou Wayne Rooney, deux sportifs au style et à l’hygiène de vie imparfaite. Ils ont pu grâce à leur manque de virilité à l’instar de lionel messi, convaincre et prouver. La virilité est aussi clivante, c’est pourquoi elle est remise en question. En effet, de nos jours, rien ne sert d’être viril, et si certains, par nostalgie d’un monde dangereux, la revendique comme seul style de vie possible et imaginable, d’autres se sentent blessés par ce sentiment justement. La virilité est aujourd’hui absurde, et sa glorification encore plus.

C’est peut être aussi la raison pour laquelle le sport évolue, et les sports plus amusants, moins basés sur la performance commencent à voir le jour.

A propos de Jules 13 Articles
Salut tout le monde ! Vous aimez être informé de l’actualité et de ce qu’il peut se passer autour de vous ? Alors vous êtes bien tombé ! J’espère que vous trouverez ce que vous chercher sur mon site d’actualités !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*